News & Events

FDA News Release

La FDA met en garde les consommateurs contre les produits frauduleux de traitement contre l’Ebola

For Immediate Release

August 14, 2014

Release

English

La Food and Drug Administration (FDA) américaine conseille aux consommateurs de se tenir informés sur les produits vendus sur internet qui prétendent prévenir ou traiter le virus Ebola. Depuis le début de l’épidémie du virus Ebola en Afrique de l’Ouest, la FDA a vu et reçu des plaintes de consommateurs portant sur une variété de produits prétendants prévenir le virus Ebola ou traiter l’infection.

Il n’existe actuellement aucun vaccin ou médicament approuvé par la FDA pour prévenir ou traiter l’Ebola. Bien que des vaccins et traitements expérimentaux contre l’Ebola soient en cours de développement, ces produits candidats n’en sont qu’à des stades précoces de développement et leur efficacité et sécurité n’ont pas encore été testées dans leur totalité. De plus, ils n’existent qu’en quantité très limitée. Il n’y a aucun vaccin, médicament ou produit candidat spécifiquement approuvé contre l’Ebola et disponible à la vente par internet. Selon la loi, les compléments alimentaires ne peuvent pas prétendre à prévenir ou à guérir maladies.

Les individus qui font la promotion de ces produits non-approuvés et frauduleux doivent prendre des mesures immédiates pour corriger ou retirer ces déclarations, ou ils devront potentiellement faire face à des actions menées par la FDA.

Il est important de noter que, selon les Centres américains de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC), l’Ebola ne pose pas un risque significatif pour le public américain. Malheureusement, les produits frauduleux qui déclarent prévenir, traiter ou soigner une maladie, apparaissent bien trop souvent sur le marché, en situations d’épidémies. La FDA surveille l’apparition de ces produits frauduleux et fausses déclarations et prend les mesures appropriées pour protéger les consommateurs.

L’Ebola est la cause d’une fièvre hémorragique virale. Ses symptômes incluent fièvre, maux de tête, douleurs des muscles et articulations, faiblesse, diarrhée, vomissements, douleurs d’estomac, manque d’appétit et saignements anormaux. Les symptômes peuvent apparaître de 2 à 21 jours après exposition au virus. Cependant, ils apparaissent le plus généralement entre 8 et 10 jours. 

Aux Etats-Unis, l’Ebola n’est pas une maladie d’origine alimentaire ou hydrique et n’est pas transmis par l’air. L’Ebola se transmet par le contact direct avec les fluides corporels d’une personne infectée ou avec des objets tels que des seringues contaminées par le virus. Les personnes ne présentant pas de symptômes ne sont pas contagieuses.

Les consommateurs ayants vu ces produits frauduleux ou fausses déclarations sont encouragés à les reporter  à la FDA.

La FDA, un organisme du Ministère de la santé et des services humains des États-Unis, protège la santé publique en assurant la sécurité, l’efficacité et la sûreté des médicaments à usage humain et vétérinaire, des vaccins et des autres produits biologiques pour utilisation humaine et des dispositifs médicaux. L’organisme est également responsable de la sûreté et de la sécurité de l’approvisionnement alimentaire, des cosmétiques, des suppléments alimentaires, des produits qui émettent un rayonnement électronique et de la réglementation des produits de tabac.

###

Page Last Updated: 08/14/2014
Note: If you need help accessing information in different file formats, see Instructions for Downloading Viewers and Players.